Mardi dernier comme j'en ai trop rarement l'occasion j'ai été à une soirée concert (au chabada à Angers), cela dans le cadre du Festival Premiers Plans (festival de cinéma existant depuis 1989 et dont le président du jury est cette année Lambert Wilson). Vous l'aurez donc compris ce festival ne propose pas que des projections de films.

15577953_10154816234669730_2531086210076347880_o

En ce mardi soir de ce très frais mois de janvier, j'ai pu assister dans un premier temps à un chouette travail d'étudiants de l'université d'Angers. Ils ont proposé un accompagnement musical synchronisé (joué en live) à la projection d'un court-métrage des années 1920 (Love Nest) de Buster Keaton (réalisateur américain).

Pour voir le court-métrage c'est ici: The Love Nest

J'avoue avoir peu à peu décroché du film, mais la prestation musicale était vraiment chouette. Le rendu du travail construit autour d'un atelier des ces quinze étudiants musiciens (aguerris ou débutants) s'est avéré être une belle surprise (comme on en à parfois pour une 1ère partie). Il n'y a pas selon moi de grand film sans une grande BO, et là c'était grandiose en tout points.

Écouter et voir une telle alchimie malgré le nombre et la diversité des instruments joués (de la guitare au hautbois, de la batterie au triangle, du piano à la boite à rythmes ou la trompette) était tout bonnement magique. C'était carré et sauvage à la fois allant d'un rythme rock à quelque chose de plus électro en passant par le funk pour ne citer que. Un patchwork musical incontestablement réussi qui plaçait la barre très haute.

Place donc maintenant à mon review sur la prestation de la tête d'affiche du soir, le combo hybride nantéo-germinois-mayennais, j'ai nommé Cabadzi. Petit topo sur Cabadzi avant toute chose. Trio jusqu'à l'album précédent (ou est Jo?) visiblement devenu duo composé de Lulu (Olivier) et de Vikto (Victorien) baignant entre slam et hip-hop notamment.



Cabadzi - Site officiel * Cabadzi.fr

Site officiel du groupe Cabadzi - Nouvel album 2014 - Sad Music for Bad People

http://cabadzi.fr

Je dois avouer que les mecs ont envoyé du lourd pour cette avant-première de leur nouveau show: "Cabadzi X Blier".

Ils ont joué la carte de la sortie de la zone de confort dans laquelle les avait installés leur excellent précédent album (Des angles et des épines). Et pour ça, chapeau bas messieurs les artistes. Tellement de groupes se vautrent à ne pas se renouveler, à ne pas évoluer. Certains se vautrent en le faisant trop. J'ai le sentiment profond (bah ouais carrément) que vous avez trouvé le juste milieu.
Ça fait bizarre au début de les voir seuls tout les 2 sur scène sans Jo, Anne et Pierre (que j'espère on reverra tôt ou tard à leurs côtés).

Toi qui me lit et qui n'a jamais entendu auparavant parler de Cabadzi (comment est-ce possible?) saches que ces bonhommes sont arrivés sur scène habillés limite comme des princes avec de grands et longs manteaux. Et non je n'ai pas de photos perso à l'appui. (Ça fait belle lurette que j'ai arrêté d'en prendre en concert, c'est quand même mieux d'en profiter à fond non?). Mais saches qu'ils avaient plutôt la classe les loustics. Bon allez je te met un lien vers des photos de la soirée tout de même.

Le show inspiré des films de Sieur Bertrand Blier, commença donc par une entrée discrète des 2 compères derrière une sorte de cage à ciel ouvert agrémentée de rideaux en fils longs et fins, qui s'avéra très rapidement agir comme un écran diffusant l'art-work du projet confectionné brillamment par Adams Carvalho (http://adamscarvalho.bigcartel.com/)

Au bout de 2-3 titres la cage-écran s'ouvrit pour libérer les fauves (non pas le groupe Fauve, bien que souvent comparé avec Cabadzi, ce groupe est selon moi, mieux au fond d'oubliettes). Jouant de la batterie, du clavier, de la boîte à rythmes et chantant parfois en symbiose, les gars ont craché leurs mots et punchlines non sans un peu de la poésie qu'on leur connait. Ils nous font petit à petit fait rentrer dans l'histoire, leur histoire et puis celle de Monique et consorts. C'était épuré, bien plus électro qu'à l'habitude et puis bien trop court (1heure) forcément.

Cet avant goût du nouveau projet qui est un peu moins empreint de mystères laisse impatient d'en découvrir plus. J'entends par là avoir l'album entre les mains, connaitre les titres qu'il renfermera, et bien sur admirer le packaging travaillé qui en fera forcément un bel objet bien soigné. Quand sortira t'il ce scud? Nul ne le sait.

Ce qui est sur, c'est qu'on était bien là au Chabada !!

Prochaines dates du groupe:

16/02 - La Source, Fontaine (38)
17/02 - La Gare, Maubec (84)
09/03 - Le Sans Réserve, Périgueux (24)
31/03 - L'Ouvre Boîte, Beauvais (60)
07/04 - Landes Musiques Amplifiées, St Vincent de Tyrosse (40)
04/05 - La Cordonnerie, Romans Sur Isère (26)